Les politiques de la radioactivité. Tchernobyl et la mémoire nationale en Biélorussie contemporaine

  • 25.00€

25.00€
Date de parution: 
26/04/2020
Etat du livre: 
NEUF
ISBN: 
978-2-84743-265-7
Nombre de pages: 
346

Début 2020, la Biélorussie, ex-république soviétique, se prépare à mettre en service sur son territoire la première centrale nucléaire de son histoire. Pourtant, le pays assume encore les conséquences environnementales et sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl de 1986. Et même si la radioactivité continue d’affecter la vie de centaines de milliers de personnes, le choix de la voie nucléaire pour assurer l’avenir énergétique du pays reste peu contesté. Comment la Biélorussie a-t-elle pu oublier Tchernobyl et se laisser séduire par l’atome civil ? Comment une telle amnésie est-elle possible ?
Tatiana Kasperski aborde ces questions en suivant la trajectoire politique de la mémoire de Tchernobyl. Elle met en lumière la façon dont les problèmes créés par l’accident ont été définis par différents acteurs : représentants du régime autoritaire, membres de l’opposition, militants écologistes, experts scientifiques et citoyens. Ces récits publics ont au final abouti à banaliser les conséquences de l’accident dans les représentations collectives. Au lieu de devenir une expérience douloureuse et traumatisante, dont les leçons serviraient à orienter les choix du présent, la catastrophe de Tchernobyl s’est ainsi imposée comme un passé que l’on déclare sans cesse dépassé, mais qui continue à hanter la mémoire nationale biélorusse.

Sommaire: 

INTRODUCTION
Mémoire collective et usages du passé
Transformations politiques au prisme de la mémoire
Au fondement de l’identité nationale
Faire vivre dans les territoires contaminés

I. FACE À LA CATASTROPHE
Les autorités face au désastre
L’impréparation à l’accident
Une communication défaillante
Le silence de Moscou
La gestion chaotique d’une crise complexe
Une accumulation de problèmes
Une gestion centralisée et désordonnée
Dénégation de la crise
Censure et désinformation
L’accident, une « bataille contre l’ennemi »
Ambiguïté de la reconnaissance
Agir et parler après la catastrophe
Savoir sans savoir
Se montrer loyal ou se protéger ?

II. MOBILISATION POLITIQUE ET NATIONALISME APRÈS TCHERNOBYL 
Nouvelles opportunités de contestation
Transformation du régime de vérité
Ouverture du jeu électoral
De nouveaux acteurs en politique
Politisation du problème de Tchernobyl
Genèse du mouvement nationaliste
Mobilisations écologiques
Politisation de l’action humanitaire
Contestations locales
Transformation du répertoire d’action
Engagement des intellectuels
Contre-expertise scientifique
Contestations citoyennes : les lettres de plainte
Manifestations de rue
Cadres d’interprétation de la catastrophe
Nommer l’injustice
Désigner les coupables
Réclamer des réparations

III. RÉCITS NATIONAUX EN CONFLIT
Tchernobyl comme socle identitaire
Un nouveau « front de bataille 
« Génocide radioactif » et « Tchernobyl politique »
Les ennemis et les menaces de la nation tchernobylienne
Les « ennemis » de l’État
« Extinction de la nation » et menace coloniale

IV. RITUELS, MONUMENTS ET MÉMOIRES
Rituels officiels
Visite présidentielle
Commémoration et distraction
Commémorer pour contester
Cortège le « Chemin de Tchernobyl »
Lieux et calendrier de la mobilisation
La symbolique contestataire
Les monuments de Tchernobyl : entre mémoire et renaissance
Héros et victimes
Villages abandonnés

V. VIVRE « NORMALEMENT » DANS LES TERRITOIRES CONTAMINÉS 
Informer et éduquer
Cartographie de Tchernobyl
Radioactivité à l’école
Responsabiliser les individus
Discipline quotidienne
Surveillance alimentaire et médicale
Vie et santé comme devoirs envers l’État
Adapter les individus
Recours à la psychologie .
« Culture radiologique pratique »

CONCLUSION – MALGRÉ TCHERNOBYL ET FUKUSHIMA : LE RENOUVEAU DU NUCLÉAIRE?
ANNEXE : IMPACT DE LA CATASTROPHE EN QUELQUES CHIFFRES CLÉS 

SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE
Listes des personnes interviewées
Scientifiques
Personnel médical
Habitants de Minsk, nés en dehors de territoires contaminés par les retombées radioactives, n’ayant pas été affectés directement par les conséquences de la catastrophe
Acteurs politiques et activistes des organisations non-gouvernementales 
Personnes originaires des territoires contaminés
Habitants des territoires contaminés
Bibliographie
Documents d’archives
Articles de presse et discours des acteurs politiques
Actes législatifs
Articles et ouvrages